France, Allemagne, Danemark: il était une fois trois PME...


Au niveau micro-économique, l’écart de compétitivité entre une PMI française et son concurrent allemand est flagrant, et l'écart est encore plus net si l'on considère leur concurrent danois.


Nous en avons mesuré l’ampleur en rapprochant les comptes d’exploitation (pour l’année 2015) de trois entreprises comparables : une entreprise de chimie fine située en Bretagne, son concurrent direct allemand situé en Basse-Saxe, et leur concurrent danois. Par convention on leur attribue une productivité égale. Les comptes des trois entreprises ont été convertis en pro forma par le cabinet Sommons & Simmons de Francfort pour que la comparaison soit pertinente.


Voici les chiffres, qui valent mieux qu'un grand discours.