Valeur normative du conflit en France et en Allemagne


Pour les acteurs de la réalité sociale de l’emploi et de l’économique dans l’entreprise, la différence entre la France et l’Allemagne se bâtit autour des évidences suivantes.

- La recherche du consensus est la norme de toute action en Allemagne. Elle fonde la puissance des deux seuls acteurs autorisés à négocier : la représentation patronale et la représentation salariale.

- La pratique du conflit a une valeur normative en France. Elle se nourrit de la multitude des acteurs et de l’ingérence continuelle de l’État et des ses multiples acteurs.

En Allemagne, le conflit est un échec que la régulation du système contribue à éviter.- La paix sociale est une norme légale pendant la durée de validité d’un accord.

- La médiation en cas de désaccord en négociation est légalement obligatoire.

- L’entrée en conflit (grève ou lock-out) après échec de la médiation requiert l’accord de 75 % des acteurs.

- La sortie du conflit requiert l’accord de 50 % des acteurs.

L’ingérence de l’État en France peut à tout moment, par ses diverses instances, imposer une nouvelle réalité économique et sociale dans l’entreprise : annulation, temporisation, nouveaux contenus.